Pourquoi Laeti­tia Milot a d’abord caché sa mala­die à son mari Badri

Laetitia Milot, bientôt maman, s’est confiée dans Paris Match. Elle revient sur son angoisse de ne pas être maman à cause de l’endométriose et de sa peur que son compagnon la quitte.

La peur de perdre son compa­gnon à cause de l’endométriose

L’actrice Laetitia Milot s’affiche avec son ventre arrondi en Une de Paris Match, qui titre sur l’enfant miracle de l’héroïne de Plus Belle la vie. Elle revient évidemment sur sa mala­die et la peur de perdre son compa­gnon à cause de l’endométriose. Au final, les futurs parents vivent un conte de fée, et l’arri­vée de ce bébé va renfor­cer leur rela­tion. Pour­tant, la gros­sesse de la comé­dienne n’avait rien d’évident.

Et pour cause, la plupart des femmes atteintes ne peuvent tout simplement pas avoir d’enfant. Pourtant, l’héroïne de Plus belle à vie a toujours gardé espoir, même si elle raconte que sa mala­die chro­nique et réci­di­vante a créé chez elle un grand malaise :  « Comment expliquer à son mari qu’on va le priver d’enfants, que certaines périodes de douleurs intenses vous éloignent de lui  ? C’est très dur. J’avais peur qu’il me quitte ! » a-t-elle confié à l’hebdomadaire people. Elle avoue même que, parfois, elle avait « presque honte ».

Une vie d’abord à deux, bientôt à trois

Au final, Laetitia Milot explique que la vérité n’a pas effrayé son époux, qui a été au contraire un véritable soutien, et qu’ils font face ensemble. « Combien de couples se sont séparés à cause de l’endométriose  ? Il faut être deux pour supporter ce fardeau, se parler, partager. Les hommes peuvent se sentir impuissants face à notre douleur » a expliqué la comédienne. Depuis l’annonce de sa grossesse, Badri, le mari de Laetitia Milot, prend son futur rôle de papa très au sérieux.  L’actrice a également révélé qu’il s’agissait d’une petite fille. Le couple communique déjà avec elle grâce à l’haptonomie : « On apprend à positionner ses mains, et, par un effet dépression, à envoyer des signes auxquels le bébé répond. Notre vie commence déjà par un dialogue à trois » explique-t-elle.

Cette longue interview est aussi l’occasion pour l’actrice d’évoquer son premier amour, Yannis, mort d’un cancer à 22 ans. Heureux gagnants d’un voyage d’une semaine en Tunisie, grâce à l’émission Les Z’amours, le couple a réussi à en profiter grâce à l’insistance de Laetitia, qui a demandé à la production « d’avancer le voyage». Après cette « semaine de rêve », l’état de santé de Yannis n’a fait que se dégrader… « Certains de mes copains étaient surpris quand je leur présentais mon compagnon en fauteuil roulant, le visage déformé par le cancer. Leur regard, leurs réflexions m’ont fait atrocement mal (…) À sa mort, Yannis avait 22 ans. J’ai passé les douze dernières heures à écouter son coeur. Après son départ, je me suis écroulée », lâche-t-elle. Aujourd’hui, la voici heureuse, et bientôt maman.

No Comments Yet

Comments are closed

Bien dans son corps, bien dans sa tête.

Toute l'actualité des People et des Stars

SUIVEZ-NOUS SUR